Gouvernance et direction du CPEITC

Direction générale - Dany Lussier-Desrochers, Ph.D. 

Le directeur général a pour mandat d'assurer la direction et la gestion du CPEITC à la lumière de la planification stratégique adoptée par le comité de direction. De façon plus particulière, il a les responsabilités suivantes :

  • Rédiger une planification stratégique annuelle et un bilan annuel des activités en collaboration avec les différents partenaires du CPEITC et les soumettre au comité de direction;

  • Négocier les différentes ententes avec les partenaires;

  • Effectuer la gestion du budget du CPEITC;

  • Agir comme signataire des différents rapports financiers produits par l'Université du Québec à Trois-Rivières en lien avec le CPEITC;

  • Mettre en place une structure de recherche en soutien au CPEITC;

  • Réaliser des projets de recherche sur l'intervention technoclinique;

  • Effectuer, en continu, une synthèse des travaux de recherche portant sur les technologies numériques;

  • Effectuer le suivi de différents indicateurs de déploiement des TICIC dans les milieux de pratique en DI-TSA;

  • Animer la vie scientifique du CPEITC;

  • Présider le comité scientifique;

  • Mettre en place des mécanismes de transfert des connaissances vers les milieux de pratique en DI-TSA concernant l'intervention technoclinique;

  • Mettre sur pied les communautés de pratique et veiller à leur bon fonctionnement;

  • Mettre en place des outils de réseautage entre les milieux de pratique en DI-TSA concernant l'intervention technoclinique;

  • Réaliser des projets de recherche sur l'intervention technoclinique;

  • Coordonner la réalisation d'activités de transfert des connaissances;

  • Présider le comité d'arrimage recherche-pratique.

 

Coordonnatrice - Valérie Godin-Tremblay

Sous la responsabilité du directeur général, le coordonnateur a pour mandat de coordonner la réalisation des différents projets dans lesquels est engagé le CPEITC. De façon plus particulière, il a les responsabilités suivantes :

  • Recevoir les différentes demandes en provenance des milieux de pratique en DI-TSA;

  • Planifier, organiser et animer les activités requises à l'atteinte des objectifs du CPEITC;

  • Superviser les différentes ressources humaines impliquées dans les activités du CPEITC

  • Maintenir des contacts réguliers avec les différents milieux de pratique en DI-TSA;

  • Documenter les différentes activités du CPEITC;

  • Contribuer à la réalisation de tous les documents relatifs aux activités du CPEITC;

  • Collaborer au comité scientifique et au comité d'arrimage recherche-pratique.

 

Agent de liaison recherche pratique - Marie-Ève Dupont

Sous la responsabilité du coordonnateur, l'agent de liaison recherche-pratique a pour mandat d'établir des liens avec les différents milieux de pratique en DI-TSA partenaires en vue de la réalisation des différents projets du CPEITC. De façon plus particulière, il a les responsabilités suivantes :

  • Contribuer à la réalisation des différentes activités du CPEITC;

  • Accompagner les différents milieux de pratique en DI-TSA partenaires dans le déploiement des technologies en intervention;

  • Contribuer au développement d'outils pertinents pour le déploiement des technologies;

  • Maintenir des contacts réguliers avec les différents milieux de pratique en DI-TSA partenaires;

  • Contribuer à la réalisation de tous les documents relatifs aux activités du CPEITC.

La structure de gouvernance du Centre de partage d'expertise en intervention technoclinique inclut un Comité de direction, des communautés de pratique et un comité d'arrimage recherche-pratique. Toutefois, cette structure sera étroitement associée à une structure de recherche (Laboratoire ou équipe en émergence) et à l'UQTR. Les prochaines sous-sections présentent le mandat de ces instances de même que la composition et la fréquence des rencontres.

 

Comité de direction

Le comité de direction a pour mandat d'approuver la planification stratégique annuelle du Centre d'expertise et le rapport annuel d'activités. D'abord, la planification stratégique annuelle présente les projets priorisés pour l'année ainsi que les livrables destinés aux membres du CPEITC. Cette planification est directement associée au financement. Cette planification est établie suite à une consultation réalisée par le biais du comité d'arrimage recherche-pratique. Pour ce qui est du rapport annuel d'activités, il réalise une synthèse des activités de l'équipe, le niveau d'atteinte des cibles identifiées dans la planification stratégique et la ventilation des dépenses encourues au cours de la période identifiée.

 

Les rencontres du comité de direction ont lieu au moins deux fois par année. En ce qui a trait à sa composition, le comité de direction inclut : 2 représentants des milieux de pratique en DI-TSA membres du CPEITC, 1 représentant de la FQCRDITED (sur demande de la FQCRDITED, ce représentant peut être substitué par un représentant supplémentaire d'un milieu de pratique en DI-TSA membre du CPEITC), 1 représentant du CRDITED MCQ – Institut Universitaire, le directeur général du CPEITC, la direction du volet transfert des connaissances, la direction de la recherche et la direction du département universitaire d'attache du CPEITC (département de psychoéducation). Le président du comité de direction est habituellement choisi parmi les représentants des partenaires financiers du CPEITC.

 

Communautés de pratique

Quatre communautés de pratique sont déployées en lien avec le CPEITC (technoclinique, gestion, clinique et informatique). Une communauté de pratique est plus précisément un « groupe dont les membres s'engagent régulièrement dans des activités de partage des connaissances et d'apprentissages à partir d'intérêts communs. Elle vise la résolution de problèmes dans un domaine de pratique commun par l'échange d'informations, d'opinions et de solutions »  (Wenger, 1998). Ainsi, ces communautés permettent aux acteur-clés directement concernés par le déploiement des technologies de soutien à l'intervention de discuter des enjeux, des obstacles et d'identifier des pistes de solutions. Chacune des communautés de pratique identifient un représentant qui siègera sur le comité d'arrimage recherche-pratique. Ces communautés de pratique ont été identifiées par le biais du modèle MAP2S. Elles se rencontrent au moins 4 fois par année, en présentiel ou virtuellement.

Réseau universitaire intégré de santé de l'Université de Montréal (RUIS)

Le CPEITC utilise l'infrastructure du Réseau universitaire intégré de santé de l'Université de Montréal (RUIS) afin de favoriser le maillage pratique-recherche et le partage de l'expertise. « Le Réseau universitaire intégré de santé de l'Université de Montréal (RUIS de l'UdeM) est une organisation qui mise sur la concertation et la collaboration pour améliorer l'accès aux soins ultraspécialisés sur son territoire et pour faire progresser les trois volets de la mission universitaire en santé que sont l'enseignement, la recherche et l'évaluation des technologies et des modes d'intervention » (RUIS, 2014). L'accompagnement et les activités des communautés de pratique se réalisent virtuellement par le biais de la visioconférence. Des rencontres en présentielles sont également prévues et la journée technoclinique permettra quant à elle de rassembler les milieux dans un même lieu physique. Les infrastructures du RUIS facilitent alors la prestation des 4 services offerts par le CPEITC. 

 

I. Service d'accompagnement des milieux

Les activités en lien avec ce service ont pour objectif d'accompagner les intervenants, professionnels, gestionnaires des milieux de pratique en DI-TSA membres du CPEITC dans le déploiement de l'intervention technoclinique auprès des personnes présentant une DI ou un TSA.

  • Téléconsultation à distance par le biais des comités technocliniques déployés dans les milieux de pratique en DI-TSA

  • Accompagnement à distance d'intervenants, professionnels ou conseillers technocliniques impliqués dans le déploiement des TICIC (par exemple en lien avec les enjeux éthiques)

  • Animation des 4 communautés de pratique

  • Suivi d'implantation de projets technocliniques

  • Mise en réseau des milieux de pratique en DI-TSA dans le but de collaborer à la réalisation de leurs projets technocliniques

 

II. Service de soutien au développement des compétences et de l'expertise

Les activités associées à ce service s'adressent aux intervenants et professionnels et visent le développement de compétences en lien avec l'intervention technoclinique. Les activités de formation de aborderont, par exemple, les thématiques suivantes :

  • La Vigie technoclinique et l'utilisation d'applications sur tablettes électroniques dans le cadre des interventions auprès des personnes présentant une DI ou un TSA

  • L'application MARTI (Mon Assistant à la Réalisation de Tâches Informatisées) destinée à soutenir la réalisation de tâches quotidiennes en milieu résidentiel ou de travail

  • Les solutions technologiques offertes sur le marché et visant l'intervention en milieu résidentiel afin de favoriser la sécurité et le soutien à la réalisation d'activités de la vie quotidienne

  • Les enjeux éthiques associés à l'utilisation des TICIC

  • Les technologies mobiles et l'intervention technoclinique

 

III. Service de liaison recherche / pratique

En lien avec ce service, l'équipe utilise l'infrastructure pour mener des activités de recherche (ex. collecte de données, suivis d'expérimentations) ou réaliser du transfert de connaissances (ex. organisation de conférences virtuelles).

© 2017 CPEITC

Créé avec  Wix.com 

CPEITC

Université du Québec à Trois-Rivières

3351 Boul. des Forges

Trois-Rivières, Québec

technoclinique@uqtr.ca

Nous suivre :

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean
  • White Google+ Icon

© 2017 CPEITC

Créé avec  Wix.com 

CPEITC

Université du Québec à Trois-Rivières

3351 Boul. des Forges

Trois-Rivières, Québec

technoclinique@uqtr.ca

Nous suivre :

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean
  • White Google+ Icon